1 - Ce ne sont pas vraiment des vélociraptors dans les films “Jurassic Park”


Il est triste de constater que la prétention du Velociraptor du blockbuster "Jurassic Park" est basée sur un mensonge. Les sorciers des effets spéciaux avouent depuis longtemps qu'ils ont modelé leur Velociraptor d'après le rapace Deinonychus antirrhopus, dont le nom n'est pas aussi accrocheur ou facile à prononcer et qui vivait environ 30 millions d'années avant son plus célèbre parent, beaucoup plus grand (et beaucoup plus dangereux). "Jurassic World" aurait pu avoir l'occasion de remettre les pendules à l'heure, mais il est resté dans le même mensonge !. Si la vie était plus juste, Deinonychus serait un dinosaure beaucoup plus connu que le Velociraptor, mais c'est ainsi que les choses sont...

vélociraptor vs deinonychus


2 - Vélociraptor avait des plumes, pas une peau de reptile écailleuse


En extrapolant à partir des rapaces plus petits, plus primitifs et à plumes qui l'ont précédé de millions d'années, les paléontologues croient que les Vélociraptors portaient aussi des plumes, parce qu'ils avaient sur leurs os, tout comme les oiseaux actuels, des piques où se seraient fixées des plumes. Les artistes ont dépeint ce dinosaure comme possédant tout, des touffes pâles, incolores et ressemblant à du poulet au plumage vert, digne d'un perroquet sud-américain. Quoi qu'il en soit, Vélociraptor n'avait certainement pas la peau d'un lézard, comme on le voit dans les films "Jurassiques" qui ne sont même pas des raptors (voir précédemment). En supposant que les Vélociraptors avaient besoin de se faufiler sur leur proie, nous sommes sur un terrain plus sûr en supposant qu'ils n'étaient pas trop couverts de plumes.


3 - Vélociraptor avait à peu près la taille d'un gros poulet.


Pour un dinosaure qui est souvent mentionné dans le même souffle que Tyrannosaurus rex, Vélociraptor était remarquablement chétif. Ce mangeur de viande ne pesait qu'une quizaine de kilos, trempée dans l'eau (à peu près le même poids qu'un bambin humain de bonne taille) et mesurait seulement 60 cm de haut et 1,80 m de long. En fait, il faudrait six ou sept Vélociraptors adultes pour égaler un Deinonychus de taille moyenne, 500 pour égaler un Tyrannosaurus rex adulte et environ 5000 pour égaler le poids d'un titanosaure de bonne taille - mais qui compte jusqu’à là ? Certainement pas les gens qui scénarisent des films hollywoodiens.


4 - Il n'y a aucune preuve que les vélociraptors aient chassé en groupe.


Jusqu'à présent, la douzaine de spécimens de Vélociraptor ainsi identifiés étaient tous des individus solitaires. L'idée que les Vélociraptors se sont regroupés sur leurs proies en bandes coopératives provient probablement de la découverte du Deinonychus associé en Amérique du Nord. Ce grand rapace a peut-être chassé en meute pour abattre de plus gros dinosaures à bec de canard comme le Ténontosaure, mais il n'y a aucune raison particulière d'extrapoler ces découvertes à Velociraptor. Mais encore une fois, il n'y a aucune raison particulière de ne pas le faire...

 

5 - Le QI du Velociraptor a été sauvagement exagéré

Vous vous souvenez  de cette scène dans "Jurassic Park" où un Vélociraptor trouve comment tourner une poignée de porte ? Pure fantaisie. Même le dinosaure le plus intelligent de l'ère mésozoïque, Troodon, était probablement plus bête qu'un chaton nouveau-né, et il y a fort à parier qu'aucun reptile (éteint ou disparu) n'a jamais appris à utiliser des outils, sauf peut-être l'alligator américain. Un Vélociraptor de la vraie vie se serait probablement cogné la tête contre la porte fermée de la cuisine jusqu'à ce qu'il s'assomme et que son ami affamé se régale de ses restes.




 

6 - Les vélociraptors vivaient en Asie centrale, pas en Amérique du Nord


Étant donné son traitement de tapis rouge à Hollywood, on pourrait s'attendre à ce que les Vélociraptors aient été aussi américains que la tarte aux pommes... Mais le fait est que ce dinosaure vivait dans ce qui est aujourd'hui la Mongolie moderne il y a environ 70 millions d'années (l'espèce la plus célèbre est appelée Vélociraptor mongoliensis). Les américains à la recherche d'un rapace indigène devra se contenter des cousins de Véociraptor, Deinonychus et Utahraptor, beaucoup plus grands et beaucoup plus mortels, qui pesaient jusqu'à  700 kg et étaient les plus grands rapaces qui aient jamais vécu.

 

 

7 - Les principales armes de Vélociraptor étaient ses griffes postérieures simples et courbées.


Bien que ses dents acérées et ses mains serrées soient certainement désagréables lors qu’il mord, les armes de prédilection de l'arsenal de Vélociraptor étaient les griffes simples, incurvées, de 7 cm de long sur chacun de ses pieds postérieurs, qu'il utilisait pour tailler, frapper et éviscérer ses proies. Les paléontologues supposent qu'un vélociraptor a poignardé sa proie dans l'intestin lors d'attaques soudaines et inattendues, puis qu'il s'est retiré à une distance sûre alors que sa victime saignait à mort (une stratégie que le tigre à dents de sabre, qui sautait sur sa proie depuis les branches des arbres, a imitée plusieurs millions d'années plus tard).


 

 

8 - Vélociraptor n'était pas aussi rapide que son nom l'indique


Le nom Vélociraptor, du grec Véociraptor, signifie "voleur rapide", et il n'était pas aussi rapide que les ornithomimides contemporains ou les dinosaures " mimiques d'oiseaux ", dont certains pouvaient atteindre des vitesses allant de 60 à 70 kmh/h. Même les Vélociraptors les plus rapides auraient été sérieusement gênés par leurs pattes courtes et de la taille d'une dinde et auraient pu facilement être distancés par un enfant humain athlétique. Il est possible, cependant, que ces prédateurs aient pu atteindre une plus grande portance à mi-marche à l’aide de leur plumes.


9 - Velociraptor a probablement apprécié le Protoceratops en tant que déjeuner..


Les vélociraptors n'étaient pas particulièrement grands, intelligents ou rapides, alors comment ont-ils survécu à l'écosystème impitoyable de l'Asie centrale de la fin du Crétacé ? En s'attaquant à des dinosaures de taille comparable, comme les Protoceratops de la taille d'un cochon. Un célèbre spécimen fossile conserve un Vélociraptor et des Protoceratops enfermés dans des combats de vie ou de mort alors qu'ils étaient enterrés vivants par une tempête de sable soudaine (et à en juger par les preuves, il est loin d'être évident que Velociraptor avait le dessus quand ils ont péri. On dirait que Protoceratops a eu de bons résultats et qu'il était même sur le point de se libérer).

 

 

10 - Velociraptor peut avoir eu le sang chaud, comme les mammifères modernes.

Les reptiles à sang froid n'excellent pas à poursuivre activement et à attaquer sauvagement leurs proies (pensez aux crocodiles qui planent patiemment sous l'eau jusqu'à ce qu'un animal terrestre s'aventure trop près du bord du fleuve). Ce fait, combiné à la probable couche de plumes de Vélociraptor, conduit les paléontologues à conclure que ce rapace (et de nombreux autres dinosaures carnivores, dont les tyrannosaures et les "dino-oiseaux") possédait un métabolisme à sang chaud comparable à celui des oiseaux et mammifères modernes - et pouvait générer sa propre énergie interne plutôt que de compter uniquement sur le soleil.

Découvrez nos superbes figurines de vélociraptors

S'inscrire à notre newsletter